Noël Burch et Geneviève Sellier : Le cinéma au prisme des rapports de sexe

Le cinéma participe à la construction des normes sexuées – il fabrique le genre. En France, cependant, l’étude des films en fonction des représentations qu’ils offrent des rapports sociaux de sexe est mal comprise et mal acceptée. On lui préfère l’approche cinéphilique « auteuriste ». Or les films sont des productions culturelles, par définition ambivalentes, non des discours univoques qu’on pourrait analyser à partir des intentions de l’auteur-e. Le sens ne préexiste pas aux pratiques sociales qui font exister les films. Pour le montrer, et pour analyser les représentations filmiques en tant qu’elles légitiment souvent la domination masculine, ce livre s’attache à des objets « communs » comme le cinéma de genre, les magazines populaires ou les stars.

Noël Burch est professeur émérite de l’Université de Lille 3 et réalisateur. Geneviève Sellier est professeure à l’Université de Caen

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , .