Paul Dubouchet : Droit et philosophie. Une critique des sciences humaines

La philosophie ne peut porter sur un domaine particulier de l’humain, qu’il s’agisse de la science, de l’art, de la morale et même de la religion. En ce qui concerne la philosophie du droit, le risque de tautologie est grand. Un juriste est d’abord un philosophe du droit. Il y a pas de droit sans philosophie du droit, ainsi doit être traquée sans relâche l’apparente facilité d’une philosophie du droit en rejetant le plus souvent dos à dos aussi bien le “droit des philosophes” que la “philosophie des juristes”.

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged .