Paul Egré : Qu’est-ce que le vague ?

La plupart des termes du langage ordinaire sont vagues, au sens où les règles de leur usage ne permettent pas de leur assigner une limite d’application claire et déterminée. À partir de quelle taille peut-on dire d’un individu qu’il est grand? Quelle quantité d’une grandeur suffit à dire « beaucoup »? Il ne semble pas exister de réponse bien définie à ces questions. La frontière semble inévitablement floue et variable selon le contexte et le locuteur. Le vague a été mis en évidence dès l’Antiquité avec le paradoxe du tas de blé, ou sorite, qui demande combien de grains de blé sont requis pour faire un tas. Loin d’être un simple cas d’école, le vague est un problème courant qui affecte la signification des catégories juridiques (à quel moment un fœtus devient-il une personne?) mais aussi scientifiques (quelles propriétés font d’un corps céleste une planète?).
L’objet de ce livre est d’expliquer la nature et l’origine du vague dans le langage. Il vise notamment à élucider la question de savoir si le vague est une forme d’ignorance de faits déterminés, ou s’il s’agit d’un phénomène distinct, inhérent à la constitution du sens linguistique.

Vrin – Chemins Philosophiques
128 pages – 11 × 18 cm
ISBN 978-2-7116-2789-9 – janvier 2019

Posted in Brèves and tagged .