Paul Valéry : Mélanges

« Prose, vers, souvenirs, images ou sentences, ce qui vint du sommeil, ce qui vint des amours, ce que donnent les dieux comme les circonstances s’assemble en cet album de fragments de mes jours. Selon l’heure, naïf, absurde, aimable, étrange, esclave d’une mouche ou maître d’une loi, un esprit n’est que ce mélange duquel, à chaque instant, se démêle le MOI. » « Le “moi” n’est peut-être qu’une notation commode, aussi vide que le verbe “être” – tous les deux d’autant plus commodes qu’ils sont plus vides. » (Paul Valéry) Ce recueil de notes, fragments, aphorismes et poèmes, choisis par Paul Valéry (Sète, 1871-Paris, 1945), sur plus de cinquante ans d’écriture, constitue une introduction idéale à sa pensée. On y retrouve les thèmes majeurs d’une œuvre scintillante et lucide, où la poésie et la philosophie se mélangent avec bonheur – le mélange étant, pour Valéry, l’esprit même.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .