Pierre Pigot : Le chant du Kraken

En 1830, alors que l’Europe connaît de grands bouleversements politiques, le jeune Alfred Tennyson consacre au Kraken, monstre mythique des mers du Nord, un poème aussi célèbre que mystérieux. Depuis, le Kraken, sous les formes multiples du calamar géant dévoreur de navires et du messager apocalyptique, a imposé sa présence dans la littérature et le cinéma, de Vingt mille lieues sous les mers à la saga hollywoodienne Pirates des Caraïbes. Mais quelle est sa véritable place dans l’imaginaire occidental ? Que nous révèle-t-il sur la santé de ce dernier ? Du Japon à la mer de Norvège, des récifs de Guernesey aux ruines de Delphes, de l’université de Cambridge à la tombe du premier empereur de Chine, Le Chant du Kraken, sous ses allures de récit à la Borges, suit l’histoire tentaculaire de ce géant tératologique redouté des marins et adoré par les poètes, pour mieux interroger notre rapport à l’inconnu et au divin et notre inlassable quête de créatures et d’objets dans lesquels le cristalliser. Le Kraken serait-il le messager secret de notre histoire cauchemardesque ? Et surtout : serait-il capable, depuis son mystère, de nous montrer le chemin d’un nouveau rapport à l’imaginaire ?

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged .