Sigmund Freud : Le Moïse de Michel-Ange et autres essais

« Mon opinion est que […] la jouissance que nous procure l’œuvre [de l’écrivain] provient des tensions dont elle libère notre âme. Ce succès est même peut-être dû pour une bonne part au fait que l’écrivain nous met dans l’état de jouir de nos propres productions imaginaires sans plus aucun reproche ni sentiment de honte. »

Sigmund Freud

Textes traduits de l’allemand par Bernard Lortholary

Présentation, notes et bibliographie par Jean-Pierre Lefebvre

Posted in La Philosophie dans tous ses états and tagged , , .