Simon Critchley : Le jour et l’heure

Publication originale chez Fitzcarraldo, Londres, 2014.
Traduit de l’anglais par Laurent Bury.
Un professeur de philosophie de la Sorbonne à la retraite meurt durant l’épisode de canicule qui frappe la France à l’été 2003. Des cartons contenant ses archives inédites font mystérieusement leur apparition dans le bureau de Simon Critchley. En fouillant dans ces papiers, ce dernier tombe sur un essai consacré à l’art de la mémoire pratiqué par les Anciens et des cartes astrologiques prédisant la mort d’un certain nombre de philosophes, dont Critchley lui-même. Dès lors obsédé par le cours annoncé de sa propre vie, il finit par recevoir un dernier carton contenant le modèle réduit d’un théâtre de la mémoire vénitien supposé englober la totalité des connaissances. C’est à ce moment-là que les hallucinations commencent…

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .