Stanislas Baleke : Ethique, espérance et subjectivité

Les succès enregistrés par la technique ont conduit l’homme contemporain à s’orienter vers le rêve d’une humanité enfin maîtrisée. Cependant, la technique à elle seule ne saurait résoudre tous les problèmes posés par l’existence humaine. Face à ces limites, on est en droit de s’interroger sur l’apport de la technologie au bonheur humain et des perspectives envisageables face à la décadence matérialiste pour assurer un meilleur avenir à l’humanité.

Posted in Philosophie contemporaine and tagged .