ISSN 2269-5141 Qui sommes-nous ?  Mentions légales

Accueil > La Philosophie dans tous ses états > Serge Latouche : Remember Baudrillard

Serge Latouche : Remember Baudrillard

lundi 21 janvier 2019

Redécouvrir Baudrillard : Serge Latouche raconte le potache turbulent et ses initiateurs (Barthes), l’essayiste qui accède à la notoriété nationale, puis à la renommée mondiale, au fil de son œuvre de moins en moins académique, jusqu’à ses dernières chroniques dans Libération et Le Monde. Une traversée d’univers intellectuels : la pataphysique, le situationnisme, l’utopisme, la « postmodernité »…
Jean Baudrillard (1929-2007) appartient à la génération de la French Theory, à cheval entre post-marxisme et postmodernité. À la différence de ses contemporains philosophes et sociologues, il eut une trajectoire non conformiste. Il a traversé de manière flamboyante la sociologie, la linguistique, la sémiologie, la psychanalyse, l’anthropologie, et la philosophie, avec une agilité conceptuelle qui en déconcerta plus d’un. Dont Serge Latouche, qui le fréquenta jusqu’en 1976, avant que leurs routes ne se séparent. Il y a un mystère Baudrillard, du moins une fascination pour sa pensée et son écriture qui ne se laissent enfermer dans aucun système.
Oublier Baudrillard ? Cela pourrait être une tentation pour se conformer à son injonction, mais ce serait céder à tous les bien-pensants et esprits académiques qui ne pouvaient accepter sa liberté de critiquer.
Se rappeler Baudrillard aujourd’hui, c’est exhorter à l’extrême lucidité, celle à laquelle l’auteur des Cool Memories s’est exercé toute sa vie durant. Une lucidité qui lui fit annoncer et analyser, dès les années 1970, le monde dans lequel nous vivons : terrorisme, hyperconsumérisme, artificialisation générale et triomphe du virtuel, simulacres, jeux médiatiques, immondialisation…

Serge Latouche, professeur émérite d’économie à l’Université d’Orsay, objecteur de croissance, est l’auteur d’une trentaine d’ouvrages, Le Pari de la décroissance (Fayard), Pour une société d’abondance frugale et Petit traité de décroissance sereine (Mille et une nuits).

Voir en ligne :

SPIP | Espace privé | Plan du site | Suivre la vie du site RSS 2.0

Conception, réalisation et design : Jean-Baptiste Bourgoin