Colloque international : Intentionnalité et connaissance pratique

Du mercredi 24 octobre au vendredi 26 octobre 2018

Amphithéâtre de la MSH-Alpes, Domaine universitaire

Organisé par Rémi Clot-Goudard
Avec le soutien du laboratoire PPL (UGA), du CaPhi (Nantes) et de l’Université Grenoble Alpes

Contact :
Valérie Perret
Rémi Clot-Goudard

On doit à Elizabeth Anscombe (1919-2001), par sa monographie *Intention* (1958), d’avoir ouvert le champ contemporain de la philosophie de l’action en renouant avec le projet aristotélicien d’une enquête descriptive sur les concepts fondamentaux par lesquels se disent et s’expliquent les actions humaines. Si le rôle précurseur d’Anscombe a très vite été reconnu, on n’a pas toujours évalué à leur juste mesure l’originalité et la profondeur de ses réflexions.

Aujourd’hui, les études anscombiennes sont en plein renouveau, comme le montrent les nombreuses publications internationales sur le sujet.

Dans le sillage des travaux conduits en France par le groupe Anscombe, le colloque sera l’occasion d’éclaircir plusieurs concepts fondamentaux de sa philosophie de l’action afin de mettre en évidence la fécondité de ses analyses de l’intentionnalité pratique.

Le colloque reviendra notamment sur l’analyse du concept de volonté, sur ainsi que sur les rapports de l’action, de la vérité et de l’erreur. Il s’agira également de s’interroger sur le sens et l’intérêt d’un concept cardinal de sa réflexion, celui de connaissance pratique, qui désigne la connaissance qu’un agent possède de sa propre action en tant qu’il en est l’agent. Quel genre de connaissance est la connaissance pratique ? Quel rapport cette connaissance entretient-elle avec le caractère intentionnel d’un acte ? Et quelle portée ont ces analyses pour la réflexion éthique ?

*Programme*

*Mercredi 24 octobre*

14h20 Ouverture du colloque

14h30 A. Jomat (St. Louis, Bruxelles), « « Sous une description » :
intentionnalité et généralité »

15h40 A. Ford (Chicago), « Action Explanationism »

*Pause 16h50-17h10*

17h10 E. Marrou (Sorbonne-Université), « Actions minimales »

*Jeudi 25 octobre*

9h V. Descombes (EHESS), « Les actes de volonté »

10h10 J.-P. Narboux (Bordeaux), « Le concept de volontaire chez Anscombe »

*Pause 11h20-11h40*

11h40 B. Gnassounou (Nantes), « Les fins de l’agent et les fins de l’action »

*Pause déjeuner 12h50-14h30*

14h30 V. Aucouturier (St. Louis, Bruxelles), « Conscience de soi, connaissance de soi et connaissance pratique »

15h40 P. Goldstein (Nice), « Connaissance pratique et connaissance morale »

*Pause 16h50-17h10*

17h10 V. Boyer (Nantes), « ‘‘All human action is moral action’’ »

*Vendredi 26 octobre*

9h30 C. Sandis (Hertfordshire), « Agents as truth-makers »

10h40 C. Michon (Nantes), « L’erreur pratique »

Conclusions

Posted in Colloques de philosophie contemporaine and tagged , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).