François Laruelle : Le Nouvel Esprit technologique

Sous le sigle NET (Nouvel Esprit Technologique), François Laruelle propose la description du rapport contemporain de la pensée occidentale à ses technologies. Il analyse l’histoire et la culture, les hésitations et les manières ambivalentes dont nous nous rapportons à des objets très anciens et très nouveaux, et les illusions qui se fabriquent à leur contact. Le Nouvel Esprit Technologique propose sur cette base une évaluation de ce qu’il y a de pensable et peut-être d’impensable dans l’expérience technologique. Il n’est pas sûr que « la » technologie, en sa simplicité, existe, c’est peut-être un fantasme nourri par la philosophie.
Existe sûrement en revanche un esprit technologique partiellement nouveau dont il s’agit de décrire le mécanisme. Ce livre s’y emploie en élaborant une critique de la « raison technologique ». La thèse principale de cet ouvrage est que ni cette description, ni cette critique ne sont possibles en dehors d’une référence à la science et d’abord d’un renouvellement de la compréhension de l’essence de la science.

BIOGRAPHIES CONTRIBUTEURS

François Laruelle

François Laruelle, né en 1937, ancien élève de l’École normale supérieure de Saint-Cloud, agrégé de philosophie, docteur d’État, est professeur émérite de philosophie générale et contemporaine à l’Université de Paris Ouest Nanterre, fondateur de la non-philosophie ou philosophie non-standard comme pensée d’une immanence radicale et critique des prétentions philosophiques à définir le réel.

TABLE DES MATIÈRES

Avant-propos : quatre thèses directrices

Chapitre I – De la techno-science au nouvel esprit technologique (NET)
Du Technologique à la Différence technologique
L’Apriori technologique : la causalité technologique ou l’Autre-pour-l’Autre
La coupure scientifique dans les technologies
L’essence de la science

Chapitre II – Du nouvel esprit technologique à sa critique
La déréalisation du technologique par la science
L’affect du NET et ses déviations philosophiques
« La » technologie n’existe pas

Chapitre III – La critique de la raison technologique
Comment le NET exhibe le Technologique comme tel
L’Apriori technologique et ses fonctions
La Critique des philosophies spontanées de la technique
Du technologique au scientifique
De la critique philosophique à la critique scientifique
Les modèles critiques à éviter (Kant et Heidegger)
Architecture d’une critique de la Raison technologique
Le fondement scientifique de la critique réelle
Questions fondamentales et programme de recherches

Chapitre IV – Science et technologie du livre (un exemple)
Éléments d’une technologie du livre
Le rez-du-livre
Bibliomisie
L’absent de toutes bibliothèques et l’occupant de la bibliothèque universelle
L’apriori techno-littéraire
La diaspora d’avant le livre
Principes d’une science du livre
Éléments d’une science du livre

Chapitre V – De l’éthique en milieu technologique intense
« Homo ex machina »
Etho-techno-logie

Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).