Aline Beilin : Denis Diderot. La culture et l’éducation

Le philosophe éclectique qu’est Diderot n’admet rien au titre du préjugé et au privilège de l’ancienneté ou de la tradition ; il est curieux, avide de connaître la variété des représentations et des pratiques humaines. Il faut alors le suivre dans le tableau des cultures et des mœurs de son temps.
Il y découvre les tensions que recouvrent le naturel et le culturel. Il tente de mettre à jour les processus d’acculturation de l’homme, ce que sont ces processus et ce qu’ils devraient être. Dénonçant les travers d’une culture trop proche ou, à l’opposé, trop éloignée de la nature, Diderot avance ainsi les principes d’une éducation moderne…

Posted in Philosophie moderne and tagged , .