Emmanuel Cattin : La venue de la vérité. Phénoménologie de l’esprit selon Jean

Dans son évangile, Jean témoigne de ce qu’il a vu et entendu. Il a vu la venue de la vérité, il en a entendu la parole. Il écrit pour garder et annoncer la nouvelle de cette venue, il écrit pour que la parole « reste ». La langue grecque, la langue maternelle de la philosophie, accueille ainsi en elle un témoignage absolument déconcertant. La vérité a paru en personne, dans la première personne du singulier, et des hommes l’ont vue, entendue, ils pouvaient la toucher, lui adresser la parole. Dans le récit de Jean, il n’y a que des témoins : lui-même, Jean, l’autre Jean, celui qui baptise dans l’eau, la vérité qui témoigne pour elle-même et pour celui qui l’a envoyée, lui, le Père, qui témoigne pour elle, et l’Esprit, dont elle-même annonce la venue et qui témoignera pour elle. Tous les témoins témoignent les uns pour les autres, seule la vérité témoigne pour elle-même. Ils témoignent dans ce que Jean appelle le monde, à la fois contre lui, qui est un règne, et pour lui, pour le « sauver ». Dans le monde, la vérité accomplit l’expérience du non qui lui est opposé. Le chemin de son paraître est le chemin de son service et de son sacrifice, jusqu’à l’heure de la mort, qui est l’heure de la manifestation, qui est l’heure de l’esprit. Pour une philosophie qui en reçoit comme tout homme le témoignage et à sa façon s’arrête devant lui, Jean, dans son évangile, a écrit une phénoménologie de l’esprit.
Emmanuel Cattin est professeur de métaphysique à Sorbonne Université.

 

Vrin – Bibliothèque d’Histoire de la Philosophie
160 pages – 11 × 18 × 0,8 cm
ISBN 978-2-7116-3018-9 – décembre 2021
Posted in Brèves, La Philosophie dans tous ses états and tagged , , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).