Ernst Bloch : Symbole: les Juifs

Ernst Bloch a publié deux éditions consécutives de L’Esprit de l’Utopie, en 1918 puis en 1923. Entre-temps, il s’est rapproché du socialisme avec une monographie sur Thomas Münzer. Avec ses traits millénaristes et hérétiques, la Guerre des paysans d’Allemagne a pris désormais l’importance d’un modèle historique décisif. Entre ces deux éditions, le livre subit quelques changements, dont la suppression d’un chapitre: «Symbole: les Juifs», rédigé bien antérieurement, en 1912, lorsque, dans un contexte d’intenses échanges avec Georg Lukács, les deux amis font l’expérience du renouveau du judaïsme. Commençant par la proclamation éclatante: «S’éveille enfin la fierté d’être juif…», cet écrit du jeune Bloch offre une interprétation messianique et néo-marcionite de la «question juive», très éloignée de celle de Marx en 1843. Dans son essai introductif, Raphaël Lellouche retrace l’histoire de ce chapitre ‘oublié’, et montre combien non seulement il renouvelle notre compréhension du jeune Bloch et de la genèse de sa philosophie de l’utopie, mais révèle aussi l’actualité de sa «gnose révolutionnaire».

Posted in Philosophie Politique and tagged , .