Georges Sorel : La décomposition du marxisme

Texte très actuel, cet ouvrage est aussi l’une des pièces maîtresses de l’itinéraire intellectuel de Georges Sorel (1847-1922). Il y étudie d’une manière très critique le rôle des partis politiques dans le processus révolutionnaire, qu’il accuse de détourner à leur profit l’élan populaire d’émancipation. “Ainsi l’instinct de révolte des pauvres peut servir de base à la formation d’un État populaire, formé de bourgeois qui désirent continuer la vie bourgeoise, qui maintiennent les idéologies bourgeoises, mais qui se donnent comme les mandataires du prolétariat.”

Posted in Philosophie Politique and tagged .