Bernard Stevens : Heidegger et l’École de Kyôto. Soleil levant et forêt noire

L’ouverture de Heidegger à la pensée orientale, d’abord timide, devient manifeste durant la dernière période de sa vie.

 

Avec les interlocuteurs japonais, l’écoute se transforme en un véritable dialogue.

 

Examinant le versant asiatique de celui-ci, surtout l’École de Kyôto, l’étude de Bernard Stevens souligne comment l’herméneutique heideggeriennne a fourni les outils grâce auxquels toute une génération de penseurs d’Orient a pu participer aux débats philosophiques contemporains, ouvrant des horizons inédits à la réflexion.

 

Un essai d’une grande clarté, qui jette un pont solide et durable entre l’Europe et l’Asie.

 

Ancien directeur de programme au Collège international de philosophie, Bernard Stevens est chercheur à l’université de Louvain-la-Neuve. Il est, entre autres, l’auteur d’Invitation à la philosophie japonaise (2005), et le traducteur de Qu’est-ce que la religion ? de Nishitani Keiji (2017).

Posted in Brèves, Philosophie contemporaine and tagged , , , .

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).