Antoine Arnauld : Des vraies et des fausses idées

Publié en 1683 comme un « préambule » à la réfutation du Traité de la nature et de la grâce de Nicolas Malebranche, l’ouvrage Vraies et fausses idées d’Antoine Arnauld (1612-1694) a connu un étonnant destin. Cette défense très argumentée de la conception cartésienne des idées est peu à peu devenue un texte incontournable dans les débats de philosophie de la connaissance, cité et commenté aussi bien par les auteurs classiques que dans les débats anglosaxons contemporains.
Ce volume en propose la première édition critique annotée en français. Des annexes apportent en outre quelques outils pour se repérer dans l’important corpus de textes de philosophie de la connaissance rédigés par Arnauld.
Édition, présentation et notes par D. Moreau

Posted in Philosophie moderne and tagged .