Sigmund Freud : L’avenir d’une illusion

L’illusion à laquelle Freud s’attaque ici est la religion. Selon le père de la psychanalyse, nous avons créé les dieux, la Providence et la morale divine pour répondre au désir archaïque et infantile d’être rassurés – contre l’incompréhensibilité du monde, l’angoisse de la mort et la violence des rapports humains. Toutefois, la religion n’a rendu les hommes ni plus moraux ni plus heureux. Pour Freud, elle a fait son temps : grâce à la science, l’humanité va sortir de l’enfance, et l’illusion s’écroulera.
Mais sur quoi fonder alors la moralité ? En privant l’homme des croyances religieuses, ne risque-t-on pas de basculer dans le chaos ? Enfin, la science n’apparaît-elle pas elle-même comme un nouvel objet de croyance ?
  • GF (n° 1470) – Littérature et civilisation
  • Paru le 11/09/2019
  • Genre : Philosophie
Posted in Brèves, Freud, La Philosophie dans tous ses états, Psychanalyse.

Ancien élève de l’ENS Lyon, agrégé et docteur en Philosophie, Thibaut Gress est professeur de Philosophie en Première Supérieure au lycée Blomet. Spécialiste de Descartes, il a publié Apprendre à philosopher avec Descartes (Ellipses), Descartes et la précarité du monde (CNRS-Editions), Descartes, admiration et sensibilité (PUF), Leçons sur les Méditations Métaphysiques (Ellipses) ainsi que le Dictionnaire Descartes (Ellipses). Il a également dirigé un collectif, Cheminer avec Descartes (Classiques Garnier). Il est par ailleurs l’auteur d’une étude de philosophie de l’art consacrée à la peinture renaissante italienne, L’œil et l’intelligible (Kimé), et a publié avec Paul Mirault une histoire des intelligences extraterrestres en philosophie, La philosophie au risque de l’intelligence extraterrestre (Vrin). Enfin, il a publié six volumes de balades philosophiques sur les traces des philosophes à Paris, Balades philosophiques (Ipagine).